acheter dans l'immobilier en Martinique Nord

Que faut-il savoir pour acheter depuis l’étranger ?

Vous êtes expatrié et souhaitez acheter un logement en Martinique ? Votre cas est loin d’être exceptionnel, car 50 % des expatriés préfèrent investir sur le territoire français plutôt que dans leur pays d’accueil. Ce type d’achat permet de maintenir le lien avec son pays d’origine, de préparer un éventuel retour, ou encore d’investir sur un marché prospère. Vous envisagez d’acheter dans l’immobilier en Martinique Nord sans habiter sur place ? Quel que soit votre projet (résidence principale ou investissement locatif), cet article devrait vous intéresser.

Acheter un bien immobilier depuis l’étranger : est-ce possible ?

Acheter un bien immobilier depuis l’étranger est une démarche complexe, mais c’est tout à fait possible. Vous serez néanmoins confronté à deux obstacles majeurs : effectuer les démarches et obtenir un crédit immobilier sans habiter sur place.

Effectuer les démarches en vue d’un achat immobilier

Comment effectuer toutes les démarches pour acheter un bien immobilier sans habiter sur place ? Trois possibilités s’offrent à vous :

  • Confier votre achat immobilier à un proche de confiance qui est en mesure de s’occuper de toutes les étapes de la vente jusqu’à sa conclusion ;
  • Confier votre transaction à une agence immobilière qui prendra tout en charge (ainsi vous ne devrez revenir sur l’île que pour la signature de l’acte définitif) ;
  • Opter pour une alternative moins contraignante (achat d’une nue-propriété ou investissement via une SCPI).

Souscrire un crédit immobilier pour acheter dans l’immobilier depuis l’étranger

Obtenir un crédit immobilier est indispensable pour faire un achat immobilier. À distance, cette démarche peut s’avérer compliquée. En effet, les banques sont plutôt hésitantes à l’idée de prêter une grosse somme à un non-résident.

Pour un expatrié salarié en France (un « travailleur détaché »), il est plus facile d’obtenir un crédit immobilier pour acheter dans l’immobilier en Martinique Nord. Avec ce statut, vous êtes considéré comme résident français par les banques et cela les rassure car elles ont l’assurance que vous aurez des revenus réguliers et sécurisés pour rembourser votre emprunt.

En étant travailleur détaché, les pièces justificatives qui vous seront demandées sont les mêmes que celles demandées à un résident français. Cela dit, les documents fournis devront être solides, surtout si vous travaillez dans votre pays d’accueil et n’avez pas de revenus en France. L’établissement bancaire a besoin de vérifier que votre situation financière est solide. Si vous avez toujours un compte bancaire en France qui fonctionne normalement depuis votre départ, ce sera un atout pour l’obtention de votre crédit.

acheter dans l'immobilier en Martinique Nord

Recourir à la gestion locative pour acheter dans l’immobilier en Martinique Nord en toute sérénité

Pour acheter dans l’immobilier en Martinique Nord sans être sur place, il reste une difficulté majeure à contourner. Comment gérer la location du logement à distance ? Que faire si le locataire cesse de payer ses loyers ? Ou s’il décide de quitter les lieux ? Deux options s’offrent à vous dans ce type de situation :

  • Investir dans une résidence de services, dont la gestion locative est automatiquement prise en charge par un exploitant.
  • Confier votre gestion locative à une agence immobilière qui s’occupera de toutes les démarches et vous offrira un maximum de garanties.

Ces deux solutions vous permettent de réaliser une acquisition immobilière locative et d’en confier la gestion pour avoir l’esprit serein.

Quelle fiscalité s’applique ?

Côté fiscalité, c’est la loi du pays où se trouve le bien immobilier qui s’applique. Si le logement se trouve sur le sol français, alors vous êtes soumis à la fiscalité française. Cela implique que :

  • Vos revenus fonciers sont imposables en France, sachant que vous êtes soumis au taux d’imposition minimum de 20 %, hors prélèvements sociaux (vous pouvez vous renseigner auprès de votre pays d’accueil si des accords bilatéraux vous permettent d’éviter la double imposition) ;
  • Vous êtes redevable des taxes françaises relatives à votre propriété (taxe foncière, taxe d’habitation, taxe sur la vacance locative) ;
  • Vous êtes éligible à différents dispositifs de défiscalisation au même titre qu’un résident français (Pinel, Censi-Bouvard, statut LMNP, etc.).

Prêt à vous lancer dans l’aventure ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *