Faut-il diviser son terrain en lots pour mieux vendre ?

terrain à vendre en Martinique Nord

Vous possédez un terrain à vendre en Martinique Nord et vous envisagez de le céder. Vous avez même déjà commencé à préparer le déroulement de votre transaction.

Mais avez-vous réfléchi à l’idée de découper votre parcelle pour la vendre en lots, plutôt qu’entière ? Vous pourriez ainsi avoir non pas un seul terrain à vendre, mais plusieurs – en fonction de sa taille d’origine ! Dans une zone où les terrains à bâtir sont très demandés, ce serait la promesse d’une belle opération.

Dans quels cas peut-on diviser une parcelle en lots ? Et est-ce toujours une bonne chose ? Toutes les réponses aux questions que vous vous posez se trouvent dans cet article !

Découper un terrain à vendre en Martinique Nord en lots : pour quoi faire ?

Est-il plus intéressant de vendre un terrain entier ou de le découper en plusieurs parties ?

La réponse dépend de deux choses : les caractéristiques de votre terrain à vendre en Martinique Nord, et ce que vous souhaitez en faire.

Les caractéristiques de votre terrain

La première chose à faire est de vous demander si votre terrain à vendre en Martinique Nord est susceptible d’être divisé.

Concrètement :

  • Est-il d’une taille suffisante ? En-deçà de 300 m2, il est difficile d’envisager la division en lots. L’idéal est de posséder une parcelle de 500 m2 et plus.
  • Avez-vous la possibilité d’en tirer des revenus plus importants en cas de découpage ? Procéder à cette opération vous coûtera une certaine somme d’argent, il faut donc que le retour sur investissement soit viable. De fait, opter pour cette solution est particulièrement intéressant si votre terrain à vendre en Martinique Nord est situé dans une zone fortement urbanisée et/ou très demandée (Basse-Terre, Grand’Rivière, Le Marigot, Le Robert, Bellefontaine, etc.).

En effet : si le terrain n’est pas assez grand pour aboutir à des parcelles de bonne taille, ou si son emplacement a peu de valeur, vous n’avez pas tellement d’intérêt à le découper.

terrain à vendre en Martinique Nord

La nature de votre projet

Diviser en lots votre terrain à vendre en Martinique Nord peut vous permettre de réaliser trois projets distincts :

  1. Vendre plusieurs parcelles au lieu d’une – et améliorer ainsi votre plus-value sur la revente.
  2. Céder des parcelles mais conserver une partie de votre terrain d’origine pour votre propre usage. C’est une solution prisée des propriétaires qui possèdent un terrain trop grand pour eux, dont ils ne savent plus quoi faire.
  3. Vendre votre terrain construit (sur lequel se trouve votre résidence principale) et proposer un ou plusieurs lots séparé(s). Vous aurez plus de facilité à céder votre maison, le terrain étant moins grand ; et obtiendrez en sus un bon prix pour la parcelle nue !

En somme, la viabilité d’un projet de découpage de votre terrain à vendre en Martinique Nord dépend de ce que vous pouvez – et voulez – en faire.

Reste à savoir comment cette opération va se dérouler.

Comment procéder à une division en lots ?

Si vous êtes décidé à découper votre terrain à vendre en Martinique Nord, il vous faut respecter une procédure bien délimitée en trois phases.

Étude de faisabilité de votre projet de division en lots

Le découpage en lots de votre parcelle est-il faisable ? Pour le savoir, vous devez confier à un professionnel (un géomètre-expert) la mission de réaliser une étude de faisabilité sur place.

Avant de lancer des démarches de bornage, le géomètre va vérifier :

  • Que la parcelle peut être découpée ;
  • Qu’il s’agit bien d’un terrain constructible (s’il devait s’avérer non constructible, vous auriez encore plus de mal à le vendre en petits morceaux !).

Si la réponse est positive, vous pourrez passer à l’étape suivante.

Le bornage des lots

C’est le géomètre-expert (toujours lui) qui va s’occuper de découper les parcelles et de les borner – c’est-à-dire délimiter leur taille en fonction des propriétés voisines.

Car, non, vous n’êtes pas seul ! Généralement, votre terrain à vendre en Martinique Nord est entouré d’autres terrains privés. Le géomètre va donc étudier les titres de propriété et aller à la rencontre des voisins pour obtenir leur avis : on parle alors de bornage contradictoire, au sens où toute personne concernée par votre projet est libre d’exprimer son désaccord (il faudra ensuite prouver les raisons de ce désaccord).

Le document qui résultera du bornage – un procès-verbal – devra être signé par tous les voisins dont les propriétés sont attenantes à votre terrain. Attention : ce document vous sera réclamé par le notaire au moment de la signature du compromis de vente !

Bien entendu, les honoraires du géomètre sont à votre charge. En fonction du professionnel contacté et du travail à réaliser, il vous en coûtera entre 2 000 et 7 000 €.

terrain à vendre en Martinique Nord

L’autorisation de diviser

Enfin, avant que le géomètre ne se mette au travail, la mairie doit vous donner son accord pour votre découpage de terrain à vendre en Martinique Nord.

La demande en est faite par l’expert lui-même, qui remplit une « déclaration préalable de division » ainsi qu’un « document modificatif du parcellaire cadastral ». Au passage, il fournit un plan topographique de la zone concernée.

Et la réponse, alors ? Vous n’en aurez sans doute pas… et ce sera une chance ! Car l’accord de la mairie est tacite, ce qui veut dire qu’en l’absence d’un retour au bout d’un mois, vous serez libre de vous lancer dans le découpage. La mairie vous signifiera seulement son refus, et non pas son accord. Il vous faudra alors afficher la déclaration effectuée par le géomètre sur votre terrain, et ce pour deux mois, le temps que vos voisins usent de leur droit de contestation.

Dernières choses à savoir

Tout est dit au sujet de la division en lots d’un terrain à vendre en Martinique Nord, ou presque.

Voici encore deux choses à savoir :

  • Au-delà de trois lots, la mairie doit vous remettre un permis d’aménager (dans un délai de trois mois).
  • Si vous choisissez de découper votre terrain sur lequel est installée votre maison, vous ne bénéficierez pas, pour la vente de la ou des parcelle(s) nue(s), de l’exonération sur la plus-value prévue pour la résidence principale (voir « Fiscalité des terrains en Martinique Nord»).

Et bien sûr, si cette opération de découpage n’est pas avantageuse à tous points de vue, il vaut mieux garder votre terrain à vendre en Martinique Nord entier et le vendre tel quel !

Vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet ? Contactez notre équipe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *