achat immobilier neuf en Martinique Nord

Achat dans le neuf : quels sont les points à vérifier avant de signer ?

Un projet d’achat de logement en VEFA comporte de nombreux avantages. Mais si vous envisagez d’acheter dans le neuf, vous devez rester attentif à de nombreux paramètres. En effet, réaliser un achat immobilier neuf en Martinique Nord implique d’acquérir un logement qui n’est pas encore sorti de terre. Quels sont les différents points à vérifier avant de vous signer quoi que ce soit ?

Assurez-vous que votre achat immobilier neuf en Martinique Nord est légal en effeuillant le contrat de réservation

L’une des spécificités d’un achat immobilier neuf en Martinique Nord par rapport à l’ancien est que vous signez un contrat de réservation et non un compromis ou une promesse de vente. Et cela parce que le logement n’existe pas encore. Par ce contrat, le promoteur s’engage à vous réserver l’acquisition du lot choisi. Voici les points de ce document que vous devez observer attentivement.

Le prix prévisionnel et le dépôt de garantie

Le logement n’étant pas encore construit, le promoteur ne peut pas s’engager sur un prix de vente fixe. Le contrat de réservation indique un prix prévisionnel qui peut augmenter jusqu’à 5 % au moment de signer l’acte définitif de vente. Vous devez donc payer un « dépôt de garantie » à hauteur de 5 % maximum du montant total de votre achat immobilier neuf en Martinique Nord, et cela si la fin des travaux est prévue dans un délai d’un an. Si le délai est plus long, le dépôt de garantie sera de 2 % du montant total.

Les mentions obligatoires

Votre contrat de réservation doit indiquer les différentes mentions suivantes :

  • La date de livraison du logement et de signature du contrat définitif : cette date correspond plutôt à une période (2trimestre de l’année 2021 par exemple)
  • Le descriptif du logement ;
  • L’emplacement exact du bien ;
  • Le prix prévisionnel et ses modalités de révision ;
  • Les conditions du dépôt de garantie ;
  • La qualité du bâti et des matériaux ;
  • Une clause suspensive en cas de refus du prêt immobilier.

L’absence de ces mentions peut entraîner l’annulation du contrat.

Le délai de rétractation

À partir de la date de la signature du contrat, vous disposez d’un délai de rétractation de 10 jours. Ce délai doit être mentionné dans votre contrat d’achat immobilier neuf en Martinique Nord. Pour annuler votre réservation de logement vous devez adresser votre demande au promoteur dans un courrier recommandé avec accusé de réception. En respectant la procédure, vous pouvez annuler votre réservation est récupérer le dépôt de garantie déjà versé.

achat immobilier neuf en Martinique Nord

Vérifiez la conformité du contrat définitif

Quelques mois après la signature du contrat de réservation, vient la signature du contrat de vente définitif. C’est l’ultime étape pour conclure votre achat immobilier neuf en Martinique Nord, d’un point de vue administratif. Il faut donc vérifier que tout est bien en règle.

L’échelonnement des versements

Le paiement du montant dû est échelonné en plusieurs versements, en fonction de l’avancement des travaux :

  • 5 % d’acompte à la signature de la réservation (2 % si les délais de livraison des travaux dépassent 1 an) ;
  • 35 % après la pose des fondations ;
  • 70 % après la mise hors d’eau ;
  • 95 % après l’achèvement des travaux ;
  • Les 5 % restants après signature du procès-verbal, le jour de la remise des clés.

Ce calendrier des versements doit figurer dans le contrat définitif. Les sommes sont débloquées au fur et à mesure par le notaire.

Les mentions indispensables

Les mentions qui doivent apparaître sur le contrat définitif sont les mêmes que pour le contrat de réservation. Les données (nombre de pièces, surface, qualité du bâti, etc.) doivent donc être identiques. Vérifiez que les garanties figurent bien dans le contrat car elles vous protègent contre d’éventuelles malfaçons et problèmes auxquels vous pourrez être confronté par la suite. Pour que votre achat immobilier neuf en Martinique Nord soit parfaitement légal, le contrat doit être accompagné de plusieurs annexes : plan du lot, cahier des charges, surfaces, etc. Pour être bien protégé, signez ce document en présence d’un notaire.

Vigilance maximum le jour de la livraison du logement

Lorsque les travaux sont terminés, le promoteur vous contacte pour vous inviter à réceptionner les travaux. Cette visite précède la remise des clés et la signature du procès-verbal d’acceptation du lot. C’est à ce moment précis qu’il faut faire preuve d’une attention maximale !

  • Choisissez le bon moment de la journée pour visiter : de préférence en pleine journée pour bénéficier d’une luminosité optimale et repérer d’éventuels défauts.
  • Vérifiez le logement dans ses moindres recoins : cette visite doit durer entre 2 et 3 heures (selon la superficie) pour être efficace.
  • Vérifiez la conformité du procès-verbal de livraison pour qu’aucun détail ne vous échappe.
  • Si vous peur de passer à côté d’une information importante, faites-vous accompagner par un professionnel qui maîtrise le sujet (agent immobilier, architecte, expert en bâtiment, etc.).

Vous avez détecté un problème lors de la visite ? Vous pouvez émettre des réserves sur le procès-verbal de livraison. Cela entraîne le blocage du versement du solde jusqu’à ce que le promoteur ait corrigé les points de désaccord. Si vous rencontrez d’autres soucis plus tard, vous serez couvert par les garanties souscrites par le promoteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *